Un mot pour chaque saison

Bulletin trimestriel d'information sur le groupe Renaissance.

N81 - Printemps 2021




Le 21 juin 2021

Des profondeurs des greniers.




En ce printemps 2021, deux documents ont étonné les fans.

Le premier est une vidéo de la TSR, Télévision Suisse Romande, c'est l'émission Kaleidospop du 30 mars 1974, présentée en français par Alain Kobel. Renaissance, dans son line-up Classique (Camp, Dunford, Haslam, Sullivan et Tout) y interprète, en live mais sans public, Can You Understand?, Prologue et Ashes Are Burning. Tout le monde a été très ému de les revoir si jeunes et déjà si talentueux, avec une toute jeune Annie Haslam qui pouvait déjà sortir les notes les plus incroyables sans avoir l'air de faire un effort. Personne ne savait que cet enregistrement existait, la surprise a été totale.

Le second est un document audio enregistré en public le 15 mars 1971 en Allemagne. C'est peut-être le plus ancien enregistrement de Renaissance avec Annie Haslam, entourée des cinq qui avaient accompagné Binky Cullom à la fin de l'année 1970 (Crowe, Dunford, Korner, Slade et Tout). Les titres sont Kings and Queens, Mr Pine, Face of Yesterday et Living is Easy. Les trois premiers sont des titres de l'ère Relf-McCarty. Living is Easy semble être une ébauche de ce qui deviendra Things I don't Understand. C'est une tout autre époque, c'est encore Renaissance dans l'esprit de ses fondateurs, encore dominé par le chant masculin, avec d'ailleurs un chanteur attitré, Terry Crowe, qui ne joue d'aucun instrument. Le seul titre où Annie Haslam est mise en avant est Face of Yesterday. Beaucoup ont été surpris car beaucoup ignoraient qu'elle ait jamais interprété ce titre, comme Jane Relf et Binky Cullom l'avaient fait avant elle.





Prologue - Un mot pour chaque saison - Numéro précédent